lundi 17 septembre 2018

Osukateï – L’âme de l’Arbre-Mère de Geoffrey Legrand





Page Facebook : https://www.facebook.com/geoffrey.legrand.auteur/
Maison d'édition : https://www.editions-utoh.fr/
Prix des auteurs inconnus : https://www.prixdesauteursinconnus.com/




Le pitch
J’ignore comment les historiens futurs me jugeront. Me verront-ils comme un despote, un tyran sanguinaire, une folle qui reversera le monde ? Ou bien mes actes auront-ils une telle portée qu’ils rachèteront mes crimes à eux seuls ? Une chose est certaine, mon nom est gravé si profondément dans le bois de la déesse qu’une éternité serait insuffisante pour l’en effacer.



Fille de Seigneur, Luwise Sofunada est éduquée pour succéder à son père. En ce monde pourtant, nul pouvoir n’est héréditaire. Okateï, l’Arbre-Mère qui couvre la terre, désigne ceux qui auront la charge de protéger ses bourgeons. Luwise doit apprendre les devoirs d’une reine et mériter la confiance de la déesse pour hériter du trône.
Mais désire-t-elle réellement cette responsabilité ? Alors que son entourage la pousse dans cette voie, les questions se bousculent. Ses doutes atteignent leur paroxysme lorsque se révèle une connexion particulière avec la déesse. Un don que certains considèrent de mauvais augure.



Les jeunes années de Luwise Sofunada oscillent entre innocence et tragédie, aventure et conspiration. Ce roman d’apprentissage vous emmènera le long des Branches de l’Arbre-Mère, dans les tréfonds de la déesse Plante, à la recherche de l’âme humaine.

Mon retour
C’est dans le cadre de la sélection du « Prix des Auteurs Inconnus  », dans la catégorie Imaginaire, que j’ai découvert cette histoire et cet auteur.
Donc avec beaucoup d’envie et une certaine hâte je me suis lancée dans cette lecture.
En premier lieu je dois dire que je trouve la couverture très, très belle. La police de caractères, les couleurs, la jeune fille... tout correspond vraiment au thème et au déroulement du récit.
Ensuite la 4ème de couv est très énigmatique tout en dévoilant quelques informations ce qui nous pousse et nous donne envie de découvrir ce roman.
Parlons maintenant de l’histoire. Comme indiqué dans la présentation nous allons découvrir et suivre une jeune fille, Luwise Sofunada, qui n’est autre que la fille du seigneur de Palwite. Pour pouvoir succéder à son père en tant que dirigeante elle va devoir, au fil des ans, acquérir des capacités diverses et surtout être choisie par Okateï, l’Arbre-Mère, au moment voulu. Le chemin est encore long et semé d’embûches alors aura-t-elle le désir et le courage de le parcourir ?
J’ai sincèrement accroché à cette histoire, à ce monde particulier que l’auteur décrit d’une façon détaillée et minutieuse. On y croit, on s’y voit !
J’ai beaucoup apprécié dans un premier temps le lien étroit entre les hommes et mère Nature et le fait, que pour une fois, elle soit maîtresse des choses, qu’elle impose ses valeurs, ses choix pour être ainsi respectée.
Puis dans un second temps, de découvrir Luwise enfant et de la voir évoluer, murir, grandir pour devenir une femme responsable. Mais également la palette de protagonistes que nous propose l’auteur, même si au départ, je me suis sentie un peu perdue avec tous ces patronymes, heureusement par la suite tout coule de source.
Je me suis vraiment attachée à Luwise car elle est touchante tout en étant parfois très horripilante. Elle est complexe et simple à la fois, forte et fragile. En la voyant grandir nous observons sa métamorphose, son éclosion, vivons avec elle des moments très douloureux, décelons une particularité qu’elle porte au plus profond d’elle qui ferait peur à tout un chacun. Elle est ambitieuse, volontaire et armée pour affronter les plus viles conspirations mais aussi à l’écoute des autres, et essaie de comprendre au mieux le monde qui l’entoure.
Grâce aux liens qu’elle va tisser avec certains enfants, elle reste vraie, respectueuse et honnête.
Tous les personnages apportent une touche d’authenticité et enrichissent le récit qui est déjà très bien conçu.
Un roman très bien écrit avec une plume riche, délicate, harmonieuse, le rythme est donné pour nous surprendre jusqu’à la fin.
Donc vous l’aurez compris ce fut une très jolie découverte et quoi qu’il arrive je me tiendrai prête pour la suite.

2 commentaires:

  1. J'ai adoré ce livre. Je l'ai trouvé brillant, original, passionnant, l'univers est super complexe... J'adorerais le voir adapté en série !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'une série ce serait pas mal :-)

      Supprimer