Rechercher dans ce blog

vendredi 23 février 2018

Cyanure de Laurent Loison





Le pitch
Branle-bas de combat au 36, quai des Orfèvres : un ministre assassiné, des corps qui tombent comme à Gravelotte, des projectiles trempés au cyanure propulsés à une distance inégalée. A sa grande surprise, le célèbre et impétueux commissaire Florent Bargamont écope de cette affaire explosive aux saveurs politico-médiatiques, bien différente des habituelles scènes macabres qui sont sa spécialité.
Aidé de sa complice Emmanuelle de Quezac et du fidèle capitaine Loïc Gerbaud, Barga part en chasse sans avoir la moindre idée du danger qui les attend.
Et tandis qu’il doit faire face à de perturbantes révélations et se retrouve dans une tourmente personnelle qui le met K.O., les pistes s’entremêlent jusqu’au sommet de l’Etat, où le président de la République n’est peut-être pas seulement une cible.
Bargamont s’en sortira-t-il cette fois-ci indemne ?
Et vous, en sortirez-vous indemne ?


Mon retour
Je commencerai par dire que j’avais énormément aimé « Charade », le premier livre de Laurent Loison, mais là je dois avouer que ce fut encore plus fort !
Je savais que je n’allais pas être déçue, c’est donc avec grand plaisir que j’ai commencé ma lecture et très heureuse de retrouver Florent, Emmanuelle, Loïc et les autres.
Dès les premières lignes, on sent bien qu’on va vivre des moments riches en émotion, perturbants, déstabilisants,…
L’auteur nous embarque encore une fois dans une enquête à couper le souffle, à perturber et embrouiller nos cervelles. Il a la capacité d’écrire des histoires où l’on ne cesse de se poser des questions. On croit avoir trouvé des pistes et hop… ça part dans des directions différentes.
Les personnages sont toujours aussi forts, attachants et même exaspérants pour certains. J’adore bien entendu Barga, qui est très charismatique, droit, impressionnant et enivrant même. Il a une capacité à voir le mal, le sentir pour mener au mieux ses enquêtes et parallèlement il lui arrive des imprévus de malade !!
Et Emmanuelle, j’adore cette femme qui est non seulement belle, intelligente mais aussi têtue et déterminée que son chef. Quant à Loïc, il est toujours aussi fidèle et avec beaucoup d’humour.
Le fait de faire des chapitres courts nous permet d’être au cœur de l’action et je trouve que ça intensifie l’intrigue. Sans temps morts, je reconnais avoir avalé les 433 pages en deux jours tellement prise dans ce tourbillon.
J’ai beaucoup apprécié les diverses citations que l’auteur met en préambule de chaque chapitre.
Outre le fait qu’il écrit très bien, met en place et construit intelligemment son récit, il nous fait énormément réfléchir, nous remettre en question par un final brillamment pensé et original mais ça il faut le lire pour le constater.
Donc comme vous l’aurez compris j’ai vraiment savouré cette lecture, je vous le recommande sans hésiter et perso j’attends impatiemment le prochain.